1894

Tout a commencé dans le petit bourg d’Escurolles, pour la famille David et Pérot. Emile et Jean Baptiste achètent des volailles sur les marchés locaux et les revendent dans la petite épicerie familiale. C’et le début de l’aventure avicole pour les deux « coquetiers » en pays Bourbonnais.

1949/1960

La demande ayant considérablement évoluée, la SARL David et Pérot fut crée et ils développèrent une activité d’abattage manuelle, puis très vite elle devint mécanisée. La livraison et la commercialisation des volailles auprès des bouchers et charcutiers du département, entraina un autre changement tout aussi radical : des achats plus importants et la mise en place d’une production organisée.

1973

La SARL des débuts fit place à la SA ALLIER VOLAILLES, sous la direction de Georges et Marie Thérèse SIMONET, et de Maurice Bidet installé dans le cœur du village, et afin de répondre à une forte croissance de la consommation, l’abattoir construit sa première chaine d’abattage automatique.

1981

Déménagement et construction d’un nouvel abattoir agrée CEE à l’entrée du village. Aujourd’hui, il représente près de 4000 m2. L’approvisionnement en volailles vivantes provient des régions vouées à l’élevage et situées à proximité de l’abattoir : Montagne Bourbonnaise, Combrailles

Développement des productions de volailles fermières d’Auvergne  sous label rouge.

1994/1996

Relance du Poulet du Bourbonnais, une race ancienne élevée en cabane en bois et bénéficiant d’un mode d’élevage traditionnel.

Création d’un atelier de produits élaborés. Charcuteries de volailles (Quenelles moulées à la cuillère, saucisson 100 % volaille Le Gallichon…), plats cuisinés sont préparés et distribués en France sous les marques « Charcuterie Bourbonnaise » et « Gastronomie Bourbonnaise ».

2005/2013

Dans le cadre d’un plan de développement durable, Allier Volailles a mis en place des mesures d’assainissements et la création d’une station d’épuration qui participent à la protection de l’environnement.